Indochine 1951
EPILOGUE

 

 

Longtemps après ces évènements, je me suis posé la question de l'intéret ou de l'utilité de ce convoyage. Quel en était le but ?
A l'époque nous n'en savions rien. Il n'y avait en Indochine pour nous, ni journaux, ni radio qui auraient pu nous donner des indications sur la situation militaire.
Nous savions qu'après le désastre de CAO-BANG en octobre 1950 au Tonkin, l'avenir n'était pas à l'optimisme et le moral s'en ressentait.
Depuis le 17 Décembre le Général DE LATTRE avait pris les fonctions de Haut-Commissaire et de Commandant en Chef. Il avait donc tous les pouvoirs Civils et Militaires.

 

 

Quarante cinq ans aprés ces évènements, j'ai eu l'occasion de lire " La Guerre d'Indochine" de Lucien BODARD ou il raconte cette époque.
Très proche de DE LATTRE, il donne dans son livre les réponses aux questions que je me posais.
DE LATTRE, dès son arrivée, voulais frapper un grand coup au Tonkin pour effacer le mauvais effet de CAO-BANG.
Après avoir renvoyé en FRANCE quelques Généraux, Colonels et Hauts Fonctionnaires civils jugés responsables des mauvais résultats, il avait décidé de reprendre l'initiative au nord.
Pour cela il décide de prélever des troupes, du materiel et des avions en Cochinchine et en Anam.
C'est donc dans ce contexte que ce convoyage à été décidé.
Cette initiative lui donnera provisoirement raison avec la reprise de la ville de VINH-YEN au nord-ouest de HANOÏ.
Le moral remonte.
La suite sera moins glorieuse; malgré une négociation avec les Américains pour l'envoi de matériel ( Ce dernier commençera à arriver vers Octobre 1951).
Le Général DE LATTRE perdra son fils Bernard, qui sera tué le 30 Mai.
Lui-même, gravement malade décèdera en Janvier 1952.
Cette Guerre durera encore plus de deux ans. Elle se terminera par les Accords de Genève en Juillet 1954, après la défaite de DIEN BIEN PHU.

 

 

La Catastrophe que LECLERC préssentait est arrivée, elle aura fait dans les deux camps des centaines de milliers de victimes.
Les Américains, n'ayant pas tirés les leçons de notre échec, se retrouverons dans la même situation vingt ans plus tard.
Ce pays aura connu deux Guerres couvrant pratiquement trente années et sera finalement dévasté.
Pourtant ceux qui y ont vécu, sont marqués à jamais par ce pays magnifique et ce peuple si attachant.
J'ai pensé avec ce réçit apporter un petit éclairage à ceux qui maintenant ou plus tard seront intéressés par cette période de notre histoire.