Indochine 1951
LE JOURNAL
4. en ANNAM

 

 



Mardi 13 février

Brouillard très épais au réveil. Je remonte au terrain vers 9h00. La météo pour HANOÏ est très mauvaise.
L' avion approche de la révision (qui doit être faite à 100h de vol). Elle est obligatoire.
Après avoir attendu une heure et déjeuné, nous décidons de repartir à HUE pour effectuer la révision de l' avion.
Atterrissage 1h15 après. Étonnement général de nous revoir. Nous allons en ville vers 18h30, dînons au restaurant.
J' écris et me couche vers 10h00.

 

 

Mercredi 14 février

Nous retournons à PHU-BAÏ vers 9h00 après avoir pris le petit déjeuner en ville.
JACOMINO prend un DAKOTA civil pour TOURANE (aujourd'hui DA-NANG) et essayer ensuite d' atteindre SAÏGON.
Je commence la révision des "100h" aidé par un mécanicien du GAOA, LEBRUN dit "Albert".
Après déjeuner, courte sieste et nous reprenons le travail qui avance bien.
Dans la soirée un MORANE du GAOA rentre avec quatre impacts de balles dans les plans et le fuselage.
Tard le soir les "Viets" attaquent près de HUE et deux HELLCATS sont appelés de TOURANE.
Le MORANE repart pour le guidage et tous les trois rentrent à la tombée de la nuit.
Je me couche assez fatigué.

 


PHU-BAÏ



Jeudi 15 février

Levé à 8h00 après une nuit assez bonne. A 9h00 je commence à travailler, la révision avance bien.
L'aprés-midi, j' écris deux lettres, puis je retourne sur l' avion jusqu'au soir.
Nous jouons un peu au ballon, puis après dîné je me couche, lis jusqu 'a 10h00. Il fait froid.



Vendredi 16 février

Ce matin, petit déjeuner au lit après une bonne nuit. Il fait un temps affreux genre "Toussaint". Rien à voir avec le climat de la COCHINCHINE.
QGO (interdiction de décollages et d' atterrissages) sur le terrain pour les avions non équipés d' instruments de vol sans visibilité.
Un DAKOTA se pose avec à son bord Albert SARRAULT, homme politique accueilli par le Général LORILLOT. Pendant ce temps je travaille sur l' avion.
Après le déjeuner nous prenons un café pour nous réchauffer. Il fait 15° ce qui est très froid dans cette région.
Révision jusqu 'a 18h00. Le soir lecture.



Samedi 17 février

Bonne nuit, levé à 8h00. Je continue la révision avec l'espoir qu'elle sera terminée ce soir.
Vers 10h00 de nouveau le DAKOTA, Albert SARRAULT, Général, piquet d'honneur etc...
L'après-midi : travail et la révision est terminée vers 18h00.
Essai au sol : OK. Ensuite vol d'essai avec BELLOUARD plus un passager Vietnamien. Nous survolons les tombeaux des Empereurs sur le bord de la rivière des Parfums entre HUE et la mer de Chine.
Le soir RAS.


HUE la rivière des Parfums



Dimanche 18 février

Levé à 6h30. Décollage à 7h00 sur NORD 1000 avec BELLOUARD. Mission météo sur le secteur qui doit être bombardé par les B 26 de TOURANE.
La météo est bonne et pour le retour je prends le manche pour ramener l'avion au dessus du terrain.
Petit déjeuner aussitôt posés.
Vers 10h00 les B 26 Invader passent et peu après, nous entendons le bombardement. Ensuite arrivent les HELLCATS et les JU 52 et cela jusqu'au soir. Quel carnage !
L'après-midi je nettoie l'avion et le soir je repasse mon linge.

Le NORD 1000



Lundi 19 février

Matinée passée à préparer l'avion.
Le DAK régulier arrive avec JACOMINO, le courrier et les premières photos du voyage.
Après-midi, nous finissons les préparatifs et vers 16h00 nous allons à HUE en Jeep avec le Commandant de l'Aérodrome, un civil.
Coiffeur, petite ballade, diner.
Ensuite cinéma, sans savoir quel film est projeté. Je suis malade pendant la séance et nous rentrons à l'escale.
Lettres à Paris.